Bienvenue

Marius et Bandit sont deux ânes qui ont entamé, le 19 mais 2009, une randonnée de 650 km en 35 jours pour Gabriel, un enfant de 6 ans atteint d'une lésion cérébrale car son cerveau a manqué d'oxygène à la naissance, à cause d'une erreur médicale.
Une association drômoise a été créée par la famille de Gabriel (http://www.asso-gabriel.com). L'objectif de ce périple est donc de récolter des dons qui seront redistribués au travers d’activités ou d’achats de matériel contribuant ainsi au développement psychomoteur de Gabriel.
Ce blog est le carnet de voyage de cette aventure qui se déroule en deux temps. D'abord du 19 au 31 mai 2009 avec l'ascension du Ventoux, un périple de 220 km. Puis du 1er au 23 août, avec la traversée des grands espaces du Vercors.
jeudi 28 mai 2009
La belle soirée d'hier a généré une douce nuit et nous avons eu bien du mal à quitter Annick et Jean-Pierre ce matin...
Vers 10h30, après avoir plié bagages, bâté Marius et Bandit, nous avons eu la joie d'apprendre que notre séjour nous avait été offert, en plus d'un don. Nous avons décidé de reverser l'ensemble à l'association pour Gabriel.

Après des adieux émus, nous avons repris le chemin...Et dit au revoir à La Gautière et ses adorables gardiens.
Enfin, presque.
Nous nous sommes un peu emmêlés les sabots et avons tourné en rond.
Joëlle, philosophe, a trouvé cette petite balade de 19 kms très bucolique...


Mais elle a bien raison, le paysage est toujours aussi spectaculaire, surtout lorsque nous sommes arrivés au quartier des Jonchiers, à 452 mètrs,sur la commune de Beauvoisin vers 18h40, avant d'attaquer la montée du col de Linceuil, à 852 mètres, vers celui de Milmandre, à 852 mètres, que nous avons atteint vers 20h30, après une montée parfaitement menée.

Et là, le paysage nous a littéralement cloués sur place. Un magnifique coucher de soleil, avec ses flammes rougeâtres, une vue sur le Géant de Provence.
Ces deux cols sont des lieux incontournables pour les randonneurs.

Vue du col de Milmandre

Nous sommes dans la montagne de Baume Noire, bien connue des férus d'escalade aujourd'hui, mais également des maquisards pendant la 2nde Guerre Mondiale.

Mais les orages de la veille et le vent ne nous ont pas permis de dormir sur place à la belle étoile alors nous avons marché encore un peu avant de rencontrer un berger, qui nous a gentiment autorisés à planter la tente sur son pâturage. Une belle rencontre de plus, avec une longue conversation sur son métier, son expérience et tous ses secrets sur la Baume Noire, qui abritait jadis une faune de rapaces, peuplée aujourd'hui de quelques vautours.


La soirée est fraîche, mais belle, demain, nous comptons rattraper notre retard et rallier Arpavon.


Bonne nuit!

1 commentaires:

nadege a dit…

Une rencontre telle qu'on en reve :
Discuter avec un berger !au détour d'un sentier entourés d'arbre dans un décor fabuleux...
Bonne continuation
Nad

A propos de nous...

Ma photo
Heureux Marius
Le 23 mars 2016, poussés par un vent de liberté, nous sommes partis pour un voyage de trois ans au pas d'un âne et d'une mule. Un tour de France avant de nous diriger vers l'Espagne, le Portugal puis l'Italie. Un voyage pour mieux se redécouvrir, goûter la vie et sa magie. Et vous la faire partager sur notre blog.
Afficher mon profil complet

Nos autres blogs

Notre action 2009

Utilisation des dons ?

L'association a besoin de dons pour continuer l'embauche d'une précieuse aide à domicile qui fait faire beaucoup de progrès à Gabriel, et pour financer également des massages pour étirer ses tendons et ses muscles afin de prolonger l'action des attèles de nuit (Le fait d'étirer les tendons des membres inférieurs permet de retarder voire d'éviter les injections de toxines botulique).
En 2009, l'association souhaitait financer l'équithérapie qui favorise l'apprentissage de l'équilibre et la musculature en général, les coûts d'ergothérapie, d'ostéopathie ou encore le voyage et le logement pour la delphinothérapie. L'association Gabriel devait également financer du petit matériel indispensable aux soins de l'enfant comme le trampoline, un ballon à picot, un appareil pour muscler la ceinture abdominale et le dos pour lutter contre l'hypotonie qui occasionnerait le port du corset.

Nous envoyer un mail

Le parcours.


Quelques chiffres :

Distance totale : 218 km
Altitude minimum : 236 m
Altitude maximum : 1912 m
Dénivelé positif : 9385 m

Jour 1 (mardi 19 mai,fin d'après-midi) : (14,10km)
Rousset-les-Vignes / Nyons
Jour 2 (mercredi 20 mai) : (20,50 km)
Nyons /Mirabel aux Baronnies /Piégon /Mérindol-les-Oliviers
Jour 3 (jeudi 21mai) :(15,70 km)
Mérindol-les-Oliviers / Faucon / Entrechaux /Malaucène
Jour 4 (vendredi 22 mai) : (21,85 km)
Malaucène / Bédouin
Jour 5 (samedi 23 mai) : (27 km)
Bédouin /Chalet Reynard / Mont Ventoux / Mont Serein
Jour 6 (dimanche 24 mai) : Repos
Journée 7 (lundi 25 mai) : (17,95 km)
Mont Serein / Brantes (La Maison Forestière)
Journée 8 (mardi 26 mai) : (16,93 km)
Brantes / Plaisians /La Penne sur Ouvèze (Camping)
Journée 9 (mercredi 27 mai) : (23 km)
La Penne sur Ouvèze / Beauvoisin / Rochebrune
Journée 10 (jeudi 28 mai) :(15 km)
Rochebrune / Sainte Jalle / Arpavon
Journée 11 (vendredi 29 mai) : (27 km)
Arpavon /Sahune / Villeperdrix / Saint-Ferréol-Trente-Pas
Journée 12 (samedi 30 mai) : (11,55 km)
Saint-Ferréol / Miélandre
Journée 13 (dimanche 31 mai) :(13,80 km)
Miélandre / Venterol / Rousset

Ils nous ont aidé...

Soutenez-nous !!

Du Ventoux au Vercors, l'aventure continue
Recommandé par des Influenceurs

Un peu de musique...

Découvrez la playlist Du ventoux au Vercors 2009 avec Armand Amar